Logé à Melbourne, un jeune australien aurait à plusieurs reprises réussi à accéder aux serveurs de la pomme californienne afin d’y télécharger 90Gb de données et accéder à des données de clients, selon ‘le monde informatique‘ .

Plus d’un an à été nécessaire pour que la firme californienne détecte l’intrusion, Apple à décidé de contacter le FBI qui a donc transmis l’affaire à la police fédérale Australienne (PFA) .

On n’a pas connaissance de la méthode utilisée par le jeune aficionado de la pomme, mais il aurait peut-être mieux valu sécuriser ses arrières, car la PFA ne rigole pas avec ses choses là et Apple encore moins surtout quand cela entache son nom. Apple à la notoriété d’avoir une excellente sécurité et savoir qu’un jeune adolescent a réussi à pénétrer leurs serveurs, ce n’est pas quelques chose qui sera pardonné

Confiscation :

Deux MacBook ont été saisies, leurs numéros de série ainsi que leurs adresses MAC correspondant à celle identifiée par Apple. Un portable et un disque dur ont aussi été confisqués.

Une récente analyse assez précise aurait permis de révéler que le jeune homme aurait obtenu les droits d’administration pour avoir les droits de lectures/écritures pour voler les données confidentielles.

L’exploit aurait même été vanté sur le réseau ‘WhatsApp‘ ce qui n’est pas forcément très futile de la part du jeune adolescent.

 

source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.