HomePod: Les commandes auprès des fournisseurs divisé par 2

0
484

La situation devient inquiétante pour le HomePod !
Il pourrait même s’agir du premier échec d’Apple depuis la mort de Steve Jobs.
Les échecs il y en a partout. Ils sont inévitables. Cependant, quand cela concerne Apple c’est un peu plus délicat, car la firme californienne a une image de marque qui crée l’innovation, qui sort toujours des produits finis, parfait et jamais bâclé.
Sauf que là, avec le HomePod, Apple aurait-il voulu se précipiter pour faire barrage à Amazon et Google ?

Certes le son est formidable. Il a fortement été salué par les critiques dans quasiment tous les médias américains.

Mais qu’est-ce qui ne va pas ?
Il y a Siri: L’assistant vocal est jugé inférieur en terme de performance quand on le compare au Google Home ou à l’Amazon Écho ! Il y a le prix qui est très élevé sur le marché des enceintes connectés et surtout le manque d’ouverture aux apps des développeurs tiers. La frustration de ne pas pouvoir écouter ses playlists quand on est abonné Spotify, Deezer ou Tidal !

Quand on vend un appareil qui se positionne comme « le meilleur », celui-ci doit être irréprochable.
Du coup conséquence immédiate, les ventes ne sont pas aux attentes d’Apple.
D’après Digitimes, la firme Californienne aurait même pris la décision (à quelques mois seulement de sa commercialisation) de diviser par 2 les commandes envers ses sous-traitants. Un fait très rare dans l’histoire d’Apple.
Les instructions seraient de diminuer le volume de 500 000 à 200 000 unités.

Il sera intéressant d’observer les ventes européennes.
En espérant qu’elles seront meilleurs !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.