La Commission européenne, si difficile à obtenir du fait qu’elle fonctionne beaucoup sous la compétitivité entre les entreprises à autorisé le rachat de Shazam par Apple.

La concurrence est donc un facteur important et l’accord ne s’obtient pas aussi facilement que l’on puisse le penser. Selon la Commission européenne, le rachat de Shazam ne causerait pas de concurrence déloyale. Cela n’affecterait pas le marché, c’est en tout cas ce que semble dire leur communiqué.

« Au terme d’une analyse approfondie des données musicales de Shazam et de ses données concernant les utilisateurs, nous avons conclu que leur acquisition par Apple ne réduirait pas concurrence sur le marché de la diffusion numérique de musique en continu »

D’autant plus, dans le rapport de la commission, il est dit que,

« En particulier, l’accès aux données de Shazam n’augmenterait pas significativement la capacité d’Apple de cibler les amateurs de musique, et toute pratique visant à inciter les clients à changer de fournisseur n’aurait qu’un effet négligeable. Il en résulte que les fournisseurs concurrents de services de diffusion numérique de musique en continu ne seraient pas évincés du marché »

C’était en décembre dernier que ce rachat avait été annoncé. Seulement deux mois plus tard, plusieurs pays, comme la France, on envoyer une demande auprès de la commission, quant au problème concurrentiel. Se demandant donc si la concurrence pouvait être possiblement affectée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.