Selon le New York Times, les studios qui travaillent sur le contenu du prochain service de streaming d’Apple sont confrontés à des conflits dans leurs relations avec la société basée à Cupertino. Apple aurait trop de contrôle sur la présentation des produits Apple. Tels que les iPhones et les MacBooks dans les programmes vidéos tout en restant peu communicatif en ce qui concerne les détails de base tels que les dates de sortie et les plans marketing.

Ce manque de communication est frustrant pour les sociétés de production apparemment habituées à une communication plus ouverte avec d’autres sociétés. Apple, quant à lui, est une société qui protège farouchement de ses secrets technologiques et de ses plans de lancement à venir. Au moins 12 personnes ont été arrêtées pour avoir divulgué des informations internes.

Certains ont qualifié la société de «conservatrice et piquante»
Ce n’est pas la première fois que nous entendons parler de sociétés frustrées par la façon dont Apple aborde son nouveau service de streaming. En septembre dernier, le Wall Street Journal avait annoncé que la société ne souhaitait pas inclure de contenu évolué dans sa programmation. Ce qui a conduit certains à la qualifier de «conservatrice et pointilleuse».

Apple aurait commandé une vingtaine de séries au total à des stars hollywoodiennes, dont Oprah Winfrey, Chris Evans et J.J. Abrams. Et il a également acquis les droits de divers films présentés au Festival de Sundance. Le service devrait être annoncé le 25 mars, avec une date de lancement censée suivre ce printemps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.