Tim Cook est tout sauf timide, lorsqu’il s’agit de questions relatives aux droits de l’homme, de diversité et d’immigration.

Dans une lettre (via Fortune) aux États – Unis. Le secrétaire d’Homeland Security Kirstjen Nielsen, Tim Cook et d’autres CEOS, ont écrit à propos des « changements dans la politique d’immigration » pour cause que « l’anxiété est considérable pour plusieurs milliers de nos employés et menace de ce fait la perturbation des opérations de la société ».

La lettre indique que de nombreux employés sont coincés dans un processus d’immigration qui dure déjà depuis un certains temps. Les employées veulent (par obligation) renouveler leurs visas temporaires de travail sur une base permanente, mais cela s’avère une tâche difficile pour certains employés.

Cela nuie donc à l’intégrité des employées, surtout quand ces derniers travaillent dans une firme qui se veut ouvert aux différentes cultures, ce n’est point la faute d’Apple, mais bien des lois qui sont assez exigeantes, surtout quand elles concernent l’immigration.

Peut-être même que cette affaire touche aussi bien les employées des pays Anglophones comme les employées de France.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.